La défaite de la Française Caroline Garcia en huitième de finale de l’Open d’Australie a mis fin à l’aventure des athlètes français au pays des kangourous.

Un bilan pas très glorieux.

Fin de l’aventure en Australie pour les tennismen français et tenniswoman française. Ce dimanche, la joueuse tricolore, Caroline Garcia a perdu en huitième de final face à Madison Keys, 6-3/6-2. Un échec pour la jeune femme, mais aussi pour le tennis Français, car plus aucun joueurs de notre pays n’est encore en lice dans ce tournoi du Grand Chelem.
Concernant les hommes, ils ont tous plier bagages juste après le troisième tour. Une prouesse non égalée depuis 2015, à Melbourne, après deux semaines d’un des quatre tournois majeurs. Sur les 11 derniers tournois principaux, a chaque fois, au moins l’un d’entre eux a disputé au minimum les huitièmes de finale.

La plus grosse désillusion reste celle de Lucas Pouille, ayant perdu dès le premier match face au Belge Ruben Bemelmans, pourtant 117e mondial. Jo Wilfried Tsonga n’a quant à lui, pas réussi à se défaire de l’Australien Nick Kyrgios. Gaël Monfils, lui, a été victime d’un coup de chaleur face à Novak Djokovic. Et Richard Gasquet a été incapable de réussir à remporter un premier set face à Roger Federer .. En sept ans tout de même.
La seule belle opération a été celle de Julien Benneteau, qui a réussi à éliminer le Belge David Goffin, 7e mondial. Une jolie victoire, mais qui ne lui aura été d’aucune utilité pour le futur du tennis tricolore, étant âgé de 36 ans le joueur ne représente, en effet, pas l’avenir.

Les deux jeunes pousses que sont Corentin Moutet et Quentin Halys, ont perdu leurs premiers matches. Mais ils disposent encore de quelques années afin de s’affirmer et prendre du galon, d’un point de vu personnel comme collectif.

Le contre-coup de la Coupe Davis ?

Tous ces revers ne seraient-ils pas liés à la victoire des Français en Coupe Davis, qui a prolonger la saison des athlètes jusqu’à fin novembre et, de ce fait , réduit leurs intersaisons ? À noté que lors du dernier fiasco Australien, en janvier 2015 donc, le même cas de figure se présenter, a la différence que le français s’étaient inclinés en final contre les Suisses.

Une préparation physique bâclée, voire inexistante. À l’image de Tsonga, qui n’en a pas effectué et qui a déclaré souhaiter en faire une. Même s’il a bien précisé ne pas vouloir se cacher derrière cette excuse. Pour Gasquet, c’est la chute au classement ATP des bleus qui les a fait faire face, d’entrée, à des adversaires de haut niveau. En effet, il n’y avait que deux tennismen français présent parmi les 25 premiers mondiaux (Tsonga 15e ainsi que Pouille 18e).
Chez les femmes, Caroline Garcia a pu se rendre compte qu’elle était bien loin des premières place et du niveau des meilleurs athlètes féminins.

Un tennis français qui bat donc un peu de l’aile, mais qui va devoir se ressaisir dans les mois à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *